Le président de la République rappelait en janvier lors de ses voeux aux acteurs de l'entreprise et de l'emploi son intérêt pour cette question : « Il faudra faciliter toutes les créations d'entreprises. Tous les entrepreneurs bénéficieront de la simplicité d'un nouveau régime. »

Aujourd'hui son propre gouvernement présente un projet de loi, travaillé avec les députés à l'Assemblée nationale et adopte un article qui remet en cause le principe même de la franchise en créant « une instance de dialogue au sein des réseaux de franchise ».
La franchise ne peut se développer que si elle repose sur « une collaboration (...) entre des entreprises juridiquement et financièrement distinctes et indépendantes »
(Article 1 du Code de déontologie européen de la franchise).

Parce que nous aimons nos services
et nos commerces de proximité au quotidien.

Parce que nous aimons le commerce en franchise,
véritable réussite française.

Parce que nous aimons la démarche de liberté
qui est la clef de voûte de la franchise.

Nous demandons simplement le retrait de l'article 29bis A du « Projet de loi Travail »
qui menace les commerces, les services, les emplois et les clients de ces secteurs.

Le retrait de l'article 29bis A c'est maintenant !

Je signe la pétition

La pétition sera adressée au Premier ministre, Manuel Valls
et à la ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle
et du Dialogue social, Myriam El Khomri.

Partageons la pétition !

Sur Twitter

DIRE #jmtafranchise

Sur Facebook

il y a 150 jours Retrouvez l'interview de Jean-Claude Puerto, Pdg d'UCAR dans l'émission Good Morning Business ce matin, en réaction à l'article 29Bis A du projet de loi Travail. #jaimetafranchise

PARTAGER #jmtafranchise